• 9 février 2020 - repas - compte-rendu de Gilles Lebreton

    Notre repas annuel se déroulait le dimanche 09 février 2020, pour la quatrième année consécutive dans la salle très agréable Aymé Césaire située à la pointe du lac, à côté du stade Duvochelle, à Créteil.

    Malgré les frimas de ce mois et un climat de tempête qui s'amorçait au dehors, nous nous retrouvions une trentaine, adhérents et bénévoles confondus, vers midi pour l'apéritif.

    Comme toujours, Olivier notre traiteur de choix avait mis les petits plats dans les grands pour notre plus grand plaisir ; au-delà de sa prestation à nouveau réussie, son attention très soignée à l'égard de chacun des convives fut naturellement très remarquée.

    Ce simple geste spontané consistant à décrire le contenu de l'assiette à l'image des aiguilles sur un cadran de montre, technique éprouvée mais tellement efficace, chapeau monsieur le chef cuistot, on vous garde votre place au chaud pour l'an prochain !

    Après le café, au tour d'Alain Lécureuil blindé par son arsenal Hifi ultra Funky disco-choc, de ne pas épargner les décibels pour proposer à notre digne assistance de gambiller à qui mieux mieux sur une piste bientôt chauffée à blanc ! Bientôt que de swing, que de déhanchés remuant de fougue, que de sueur répandue pour l'effusion déchaînée de cette ola vivante qui dit son bonheur présent ! On ira même jusqu'à en appeler à Gérard, notre grand ordonnateur de voix, pour que notre chorale s'en vienne à nous offrir quelques primeurs de ses toutes nouvelles chansons, pas tout à fait encore rodées mais déjà bien en place.

    Mais voici que 17 heures sonnent, la silhouette des premières voitures Filival qui se profile, l'heure où bien sûr il faut se quitter.

    C'est qu'il nous faut alors ici remercier toute la générosité de Yolande pour avoir su tirer le bon réseau de fils d'énergies humaines, faisant de cette journée un très exaltant moment de partage, un de ces moments comme on les aime, un de ces îlots d'instants que l'on saura reproduire, tant y est mis en lumière notre bel entrain à tous !

    Gilles LEBRETON
    alors, Président de l'AAC